L'IVG  (interruption volontaire de grossesse) médicamenteuse 

En France, l''IVG médicamenteuse est réalisable en ville / domicile jusqu'à 7SA et peut être réalisée par une sage-femme, un gynécologue ou un médecin généraliste conventionné.

Pour ma part, je suis conventionnée avec l'hôpital de Toulon Sainte-Musse. En cas de complications (hémorragie, infection), c'est vers cet hôpital que je vous adresse.

Le déroulement

Lors de la 1ère consultation, vous devez faire une 1ère demande d'IVG. Un bilan sanguin et une échographie de datation vous sont prescrites. Une information orale sur les différentes méthodes, ainsi qu'un guide sur l'IVG vous sont donnés.

Lors de la 2ème consultation, vous devez apporter les résultats des examens réalisés, puis signer un consentement écrit.

Ensuite, je vous donne le 1er médicament (la mifépristone) par voie orale au cabinet. Celui-ci interrompt la grossesse.

Je vous remets également une notice explicative concernant les possibles effets secondaires et les modalités de prise du 2ème médicament (le misoprostol), qui se fera à votre domicile, 48h plus tard. Celui-ci provoque les contractions utérines et l'expulsion de l'oeuf.

Des antalgiques et une contraception ultérieure vous sont prescrits. Si nécessaire, un arrêt de travail de 4 jours maximum (renouvelable une fois) peut être délivré.

Un bilan sanguin et/ou une échographie de contrôle vous sont également prescrits et seront à réaliser 14-21 jours après .

La 3ème consultation a lieu dans les 14 à 21 jours après la prise du 1er médicament. Elle permet de constater l'efficacité ou l'échec de l'IVG. Vous devez impérativement rapporter les résultats du dernier bilan sanguin.  .

A NOTER : les mineures peuvent recourir à une IVG médicamenteuse de façon anonyme et gratuite, mais de préférence en milieu hospitalier.